7 sites et attractions au Costa Rica

Le Costa Rica est un pays pionnier de l’écotourisme et de l’écologie tout court, une des principales raisons qui en fait la destination touristique majeure d’Amérique centrale. Riche de parcs naturels et d’aires protégées (au total, près du quart du territoire), le Costa Rica abrite divers lieux étonnants, dont nous avons sélectionné dix.

Le Sanctuaire des paresseux

A quelques kilomètres de la côte caraïbe et à 11 kilomètres au nord de Cahuita, se trouve le sanctuaire des paresseux. Naturellement, il s’agit ici de ces singes étonnants qui passent la majeure partie de leur temps dans les arbres et n’en descendent que pour s’acquitter de leurs organiques besognes.

Vous pourrez profitez de ce lieu incroyable en effectuant deux parcours

  • le premier est une présentation des paresseux et des centres par les résidents
  • le second inclut ce dernier et offre en outre une balade en canoë dans la jungle à la découverte des oiseaux et des paresseux

Ile de San Lucas et sa prison aux graffiti

Située dans le golfe de Nicoya, sur la côte pacifique du Costa Rica, l’île de San Lucas abrite une ancienne prison. Ouverte en 1873 et fermée en 1991, celle-ci accueillit les prisonniers les plus dangereux du pays. Placée sous le contrôle du Ministère de l’Environnement et de l’Énergie (Minaet), les locaux ont été convertis en un parc national, dans un espace converti en refuge d’observation de la vie sylvestre.
Le lieu est intéressant surtout par les vestiges qui demeurent de cette vie carcérale dure, marquée par les injustices et tortures qui firent sa triste réputation, dont témoignent les graffiti.
Entre art naïf et art brut, les graffiti de la prison traduisent le tourment et le désespoir des prisonniers, leurs fantasmes, leurs passions et leurs espérances : femmes érotisées et image de fellation pour combler la misère sexuelle, images du Christ Rédempteur aussi bien que de Pelé… autant d’images réalisées sans les outils adéquats.
Une légende raconte que certaines de ces peintures auraient été réalisées, entre autres, avec du sang.

Les thermes de Tabacon

Lors d’un voyage il y a des sites qui surprendront et impressionner et vous savez que vous allez transformer en une histoire que vous dire mille fois, sans vous coûter quoi que ce soit, juste pour le plaisir de se souvenir.
Cet hôtel spas donc, une vraie surprise et un vrai régal.
Situé dans les contreforts du volcan Arenal, utilise activité géothermique du volcan lui-même pour se réchauffer et de développer une rivière le long de son itinéraire une zone de sources chaudes absolument superbes.
Plus d’une vingtaine de zones de baignade avec des températures différentes (que l’on s’éloigne du volcan se refroidit l’eau et d’autres secteurs sont mélangés avec d’autres affluents) et un cadre unique.
Finition piscine à côté de l’eau chaude dans le milieu de la jungle dans des nuages de vapeur est une joie.

Parc National de Tortuguero

La visite obligée au Costa Rica est le Parc National de Tortuguero, formé par de nombreux canaux boisés où vous pouvez observer les plus inoffensifs oiseaux jusqu’aux serpents crotale mortels.
Vous pouvez parcourir les canaux sur un canoë et passer à quelques mètres des crocodiles qui y vivent…
Dans un tronçon des canaux vous pouvez voir une plage qui a été dévastée il y a environ 20 ans par un tsunami; son aspect de désolation et sa beauté à la fois attirent l’attention.
La meilleure expérience que vous aurez se situe sur la plage, qui en plus d’être belle, est qu’on peut y voir des choses aussi intéressantes comme la ponte des tortues de mer, la naissance de leur progéniture et de leur premier voyage dans l’eau.
La nuit, cette plage peut être dangereuse à cause des Jaguars qui se nourrissent habituellement de grandes tortues.
Ne manquez pas de visiter Tortuguero.

Basilique de Notre Dame des Anges

La basilique de Notre Dame des anges est une église catholique de la ville de Cartago en Costa Rica.
La légende raconte qu’un métis du taudis Pardos Puebla a trouvé en 1635 une image de Notre Dame des Anges, à laquelle de nombreux miracles ont été attribués par la suite.
Sur le site a été construit une chapelle, remplacée par la suite par un temple plus robuste en 1675. La basilique a été construite sous l’épiscopat de Mgr Anselmo Llorente y Lafuente.
Le séisme du 4 mai 1910 a en partie détruit le temple qui a été remplacé en 1912 par un nouveau de style byzantin, construit par l’architecte Lluis Llach Llagostera.
Il est le principal centre de pèlerinage religieux du Costa Rica, notamment à l’occasion de la fête de Notre Dame des Anges le 2 août.

Punta Islita 5*

Situé sur la cime d’une colline escarpée dominant la côte, l’hôtel Punta Islita a crée la surprise quand il a ouvert en 1994 dans un domaine qui était à l’origine un ranch de bétail.

Aujourd’hui cet hôtel attire l’attention internationale et a rapidement acquis une réputation basée sur le niveau de qualité et de luxe. Les clients arrivent le plus souvent en petites avionnettes en atterrissant directement sur la propre piste privée de l’hôtel.

Un des aspects dominant de cet hôtel-boutique est la réception, construit avec design contemporain en forme circulaire, mais bâtit en respectant l’architecture « palenque » traditionnel de style indigène, fait avec des troncs d’arbre et de la paille.

Ouvert vers le devant et les côtés, il offre des vues spectaculaires sur l’océan et les collines boisées qui l’entourent.

Punta Islita est membre de « Small Luxury Hotels of the world » et recommandé par Virtuoso et Signature Travels.

Coucher de soleil sur la plage de Manuel Antonio

Mais avant tout, vous devez savoir que du fait de la proximité avec l’équateur, les couchers de soleil au Costa Rica ont pratiquement lieu à la même heure toute l’année. Il me semble qu’il doit y avoir un quart d’heure de différence au moment des solstices (pour la petite histoire, c’est un événement astronomique qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional ou septentrional).

Alors partagez votre expérience avec nous et laissez nous vos commentaires.

By Ramseb

Comments

Laisser un commentaire